Taubira, tout sauf une révélation

  • A
  • A
Taubira, tout sauf une révélation
Pour beaucoup, Christiane Taubira s'est révélée lors du débat sur le mariage pour tous...@ REUTERS
Partagez sur :

Les proches de la ministre, longtemps raillée, ne sont pas surpris par sa réussite.

Une pluie d’éloges. Depuis le début du débat parlementaire sur le mariage pour tous, Christiane Taubira est omniprésente dans l’hémicycle. Et la ministre de la Justice a marqué les esprits par ses discours, ses réponses à l’opposition et sa connaissance du dossier. Au point de provoquer le dithyrambe, du moins à gauche. "Elle donne un supplément d'âme à la politique", a ainsi estimé Claude Bartolone, président de l’Assemblée, mercredi sur iTélé. "Elle s’est révélée brillante, elle nous a rendus fiers", a abondé Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement, après le Conseil des ministres.

Et même à droite, certains saluent la pugnacité de la ministre. "Madame Taubira est une garde des Sceaux qui force l'admiration", a affirmé le député UMP Gérald Darmanin lundi lors du "Talk orange-Le Figaro".

La garde des Sceaux avait notamment marqué les esprits lors de son discours d'introduction aux débats. :



Christiane Taubira : le mariage pour tous sera...par PartiSocialiste

 >>> Mais si pour beaucoup, Christiane Taubira est la grande révélation de ce débat parlementaire, qu’en pensent ses proches ?

benbassa-carre
"Elle ne m’a pas étonnée". Pour ceux qui la connaissent, la Christiane Taubira combattive qui tance les députés de l’opposition depuis dix jours n’est pas une inconnue. "Je sais qu’elle a une facilité de parole, une facilité d’élocution qui font qu’elle est très charismatique", assure à Europe1.fr la sénatrice écologiste Esther Benbassa (photo), son amie "depuis de longues années". "A l’Assemblée, franchement, c’est elle (Rires) ! Elle ne m’a pas étonnée", insiste l’élue du Val-de-Marne.

François Rebsamen, qui l’a notamment côtoyé au sein du comité de campagne de Ségolène Royal en 2007, est sur la même ligne. "Ce n'est absolument pas une surprise. Je ne suis ni étonné ni surpris", confie à Europe1.fr le sénateur de Côte-d’or, qui a aussi côtoyé Christiane Taubira pendant de longues années dans la Chambre haute.

"Elle a son caractère". Dans l’ensemble, Christiane Taubira a montré dans l’hémicycle qu’elle n’était pas femme à se laisser marcher sur les pieds. Là encore, son entourage ne tombe pas franchement des nues. "C’est une personnalité très forte", confirme Esther Benbassa. "Elle est, disons, décidée. Quand elle a quelque chose dans la tête, bonjour !", sourit la sénatrice. Même si, concède-t-elle, "c’est vrai que son caractère peut heurter certaines personnes". La droite, surtout, qui ne s’attendait peut-être pas à un tel retour de bâton après avoir fait de la ministre de la Justice sa cible préférée dans les premiers mois suivant sa nomination au gouvernement. "La droite l'a complètement sous-estimé, elle a cru qu'elle serait le maillon faible, alors que c'est le maillon fort", analyse François Rebsamen.

"Mais oui, elle a de l’humour". Ce n’est pas forcément le trait de sa personnalité la plus évidente, mais la récente hilarité de Christiane Taubira a aussi montré qu’elle savait rire. Et selon ses proches, la fatigue n’est pas seule en cause. "Elle a une capacité à ironiser sur elle-même. Elle a le sens de l'humour et des situations", assure ainsi François Rebsamen. "Mais oui, elle a de l’humour", confirme Esther Benbassa. "Pour séduire ces messieurs, au sens intellectuel du terme, c’est pas facile. Ce charme, cet humour font qu’elle peut envoyer des piques et après vous dire plein de gentillesse. C’est le chaud et le froid", rigole la sénatrice.

Future Sage ? "C’est n’importe quoi !". La rumeur qui court actuellement voudrait faire de Christiane Taubira un futur membre du Conseil constitutionnel lors des prochaines nominations, à la fin du mois de février. Du gâchis, estiment ses proches. "Laissons-là être ministre. C’est n’importe quoi", s’agace Esther Benbassa, qui affirme que la principale intéressée souhaite rester au gouvernement. "A moins qu’il y ait trop de jalousie", craint l’élue écologiste. "Car c’est l’un des personnages les plus brillants du gouvernement."

conseil-constit-bandeau