Tarn-et-Garonne : recours en justice contre l'élection de Baylet

  • A
  • A
Tarn-et-Garonne : recours en justice contre l'élection de Baylet
@ AFP
Partagez sur :

CONTESTATION - Deux anciens adversaires de Jean-Michel Baylet aux départementales du Tarn-et-Garonne ont contesté mardi devant la justice les conditions du scrutin de mars dernier, qui a vu élire le patron du Parti Radical de Gauche. 

Deux anciens rivaux de Jean-Michel Baylet aux départementales du Tarn-et-Garonne ont contesté mardi devant le tribunal administratif de Toulouse les conditions du scrutin de mars dernier, qui a vu l'élection au premier tour du patron du PRG.

Des avantages dans un canton ? L'ex-candidat UMP (aujourd'hui Les Républicains) Pascal Ellul, et le binôme FN constitué de Patrice Charles et Dominique Poinard, ont déposé trois recours en annulation, estimant que Jean-Michel Baylet a profité d'avantages indus dans le canton de Valence d'Agen, où il se présentait aux côtés de Christiane Le Corre. L'ancien candidat UMP l'accuse en particulier d'avoir fait circuler des documents, notamment le magazine départemental, présentant "un bilan élogieux de la politique de la majorité sortante", a soutenu l'avocat de Pascal Ellul.

"Une campagne de presse". Pour l'avocat de Jean-Michel Baylet, les deux adversaires de son client "voient une campagne de presse là où il n'y en a pas, et un abus de propagande là où il y a de l'information de presse". Celui-ci parle encore d'une procédure "classique, pour ne pas dire une tarte à la crème" de la part de perdants à une élection.

Peu de chances d'aboutir ? Lors de l'audience mardi matin, la rapporteure publique a cependant estimé qu'aucun des griefs des requérants n'étaient fondés. Le jugement devrait être rendu sous quinze jours.