Tafta : à ce stade des négociations, "la France dit non", déclare Hollande

  • A
  • A
Tafta : à ce stade des négociations, "la France dit non", déclare Hollande
@ Jim Watson / AFP
Partagez sur :

Le chef de l'Etat n'est pas satisfait des négociations sur le traité de libre-échange atlantique, qui n'apportent pas suffisamment de garanties pour la protection de l'agriculture notamment.

"A ce stade" des négociations, "la France dit non" au traité de libre-échange atlantique (Tafta ou TTIP), a prévenu mardi François Hollande, car "nous ne sommes pas pour le libre-échange sans règle".

Pas suffisamment de garanties. "Jamais nous n'accepterons la mise en cause des principes essentiels pour notre agriculture, notre culture, pour la réciprocité pour l'accès aux marchés publics", a déclaré le chef de l'Etat en clôture du colloque "La gauche au pouvoir", à Paris, à l'occasion du 80e anniversaire du Front populaire. "Nous avons posé des principes dans le cadre des négociations commerciales internationales. Je pense aux normes sanitaires, alimentaires, sociales, culturelles, environnementales", a-t-il dit. "Voilà pourquoi, à ce stade, la France dit non dans l'étape que nous connaissons des négociations commerciales internationales", a lancé le président de la République sous les applaudissements des participants à ce colloque organisé par la Fondation Jean-Jaurès.