Tacle, crampons et chou farci

  • A
  • A
Tacle, crampons et chou farci
@ MAXPPP/REUTERS
Partagez sur :

Que de blagues cette semaine chez les politiques... Pas toujours drôles, pas toujours humbles.

(Mauvais) jeu de mot - "D'une façon ou d'une autre, je ne chausserai pas les crampons de la polémique. Ce n'est pas parce qu'il s'agit de parler de foot que je vais tacler qui que ce soit", a fièrement déclaré Xavier Bertrand, secrétaire général de l'UMP, interrogé sur les déclarations de la secrétaire d'Etat aux Sports, Rama Yade, critiquant l'hébergement luxueux des Bleus durant la Coupe du monde de football.

Tiré par les cheveux - "Ce qu’on attend, et c’est ça le luxe sur le terrain, c’est que l’équipe se comporte en formule 1", a déclaré Frédéric Lefebvre, toujours au sujet de l’hôtel de l’équipe des France de football, lors d’un point presse à l’Elysée. Un petit jeu de mot qui n’a pas fait rire grand monde dans la salle…

Blague gratuite - "Je peux annoncer que sans coût supplémentaire pour le contribuable, le drapeau de Saint-George flottera sur Downing Street pendant la Coupe du monde", a dit avec ironie David Cameron, Premier ministre britannique, lors des questions hebdomadaires au Parlement, essentiellement consacrées aux coupes budgétaires importantes que met en place Downing Street. Un poil maladroit ?

Mégalo ? - "J'ai une superbe mission, une responsabilité majeure qui va sans doute participer à la pacification mondiale". Christine Boutin, ancienne ministre, prend donc très au sérieux sa mission sur la mondialisation que lui a confiée l'Elysée et pour laquelle elle était payée 9.500 euros par mois. Rémunération à laquelle elle a fini par renoncer jeudi.

Dindon ou farce ? - "Je suis certain que le million d'enseignants dont il a eu la charge apprécieront pour savoir s'ils sont le chou ou la farce", le secrétaire d'Etat à la Fonction publique Georges Tron, en réponse à l'ex-ministre de l'Education Luc Ferry évoquant son "secrétariat d'Etat au chou farci".

Comique de répétition - "On appelle à la démission toutes les semaines un membre de la majorité, c'est sans doute ce qu'on appelle le comique de répétition", a ironisé la ministre de la Santé Roselyne à propos des appels à la démission à l'encontre de son collègue de l'Intérieur Brice Hortefeux.