La secrétaire générale de l'UMP, Michèle Tabarot, a affirmé mercredi, au siège de l'UMP, que les discussions avec le camp de François Fillon étaient finies, estimant que ce dernier "n'avait pas saisi" la proposition de Jean-François Copé, en ne dissolvant pas son groupe parlementaire dissident avant 15h.

"François Fillon n'a pas saisi cette proposition à la fois de Jean-François Copé, mais également de Bruno Le Maire, de Nathalie Kosciusko-Morizet, de parlementaires non alignés. Et bien maintenant nous arrêtons, nous nous mettons au travail", a déclaré Michèle Tabarot à la presse.