Syrie: la France "discute avec tous et n'écarte personne"

  • A
  • A
Partagez sur :

Paris "considère que l'avenir de la Syrie ne peut pas passer par le président syrien Bachar al-Assad", a-t-il ajouté dans une déclaration à la presse à New York.

François Hollande campe sur ses positions. La France "discute avec tous et n'écarte personne" dans la recherche d'une solution politique en Syrie, a déclaré dimanche le président François Hollande à New York.
Mais Paris "considère que l'avenir de la Syrie ne peut pas passer par (le président syrien) Bachar al-Assad", a-t-il ajouté dans une déclaration à la presse. Contrairement à l'Allemagne, Paris refuse en effet de discuter avec le président syrien, pour endiguer l'avancée de l'Etat islamique en Syrie.