Syrie : la France a frappé dimanche une cible de l'EI près de Deir Ezzor

  • A
  • A
Partagez sur :

"Nos forces ont atteint leurs objectifs", a ajouté le chef de l'Etat, précisant que six avions avaient été utilisés, et assurant qu'il n'y avait pas eu de pertes civiles.

Les frappes aériennes contre l'Etat islamique en Syrie ont bien commencé. La France a effectué dimanche sa première frappe en Syrie, contre un camp d'entraînement de jihadistes de l'Etat islamique près de Deir Ezzor, dans l'est du pays, a annoncé le président français François Hollande à New York.

D'autres frappes prévues. "Nos forces ont atteint leurs objectifs", a ajouté le chef de l'Etat, précisant que six avions avaient été utilisés, et assurant qu'il n'y avait pas eu de pertes civiles. "D'autres frappes pourront avoir lieu si nécessaire", a-t-il ajouté.

C'est une nouveauté, puisque François Hollande était jusqu'à présent très réticent, pour ne pas dire plus, à une intervention militaire en Syrie. Le président de la République limitait jusqu'à présent le champ d'action de l'aviation française à l'Irak. Depuis un an, les Rafales et les Mirages ont y ainsi réalisé à peu près 1.500 missions et ont détruit 314 objectifs de l'organisation terroriste.