Sylviane Agacinski : "L'auberge espagnole du centre droit fausse un peu le jeu"

  • A
  • A
Partagez sur :

A l’occasion des 20 ans de l'émission "C'est arrivé cette semaine", la philosophe, femme de Lionel Jospin, a évoqué la gauche plurielle d'il y a 20 ans et ce qu'il en reste aujourd'hui.

INTERVIEW

Il y a 20 ans débutait l'émission C'est arrivé cette semaine. Il y a 20 ans aussi, Lionel Jospin inventait la gauche plurielle. La philosophe Sylviane Agacinski, épouse de l'ancien Premier ministre, était l'invitée d'Europe 1 au lendemain de la Journée de la femme pour évoquer le féminisme mais aussi la politique.

"Le centre-droit est un leurre". Vingt ans après la naissance de la gauche plurielle, et à quelques jours de l'élection présidentielle, la gauche semble davantage en miettes que plurielle. "La gauche plurielle en 1997, c'était les législatives. Si la gauche a pu être rassemblée à ce moment-là, c'est qu'il y avait à la fois un leader et un programme de gouvernement. Aujourd'hui, (...) on est déjà dans un autre temps mais de mon point de vue, on a plusieurs droites et plusieurs gauches. Cela a toujours été le cas. Mais en plus, on a quelque chose qui brise la logique de la primaire - qui est nouvelle - et qui fausse un peu le jeu, c'est l'auberge espagnole du centre droit. C'est une auberge espagnole - Mitterrand aurait dit ni gauche ni gauche - qui cache un peu sa propre nature. De mon point de vue, ce centre-droit est un peu un leurre."

"Déconstruction du droit du travail". La philosophe poursuit son raisonnement, pointant du doigt sans le nommer Emmanuel Macron, figure de ce centre droit : "En réalité, si un courant ou un parti incarne le système, c'est bien ce centre parce qu'au fond, son programme tourne autour de la mondialisation heureuse, heureuse pour quelques-uns, très malheureuse pour les autres." Si ce centre se présente comme un danger pour Sylviane Agacinski, c'est "parce qu'elle veut travailler à la déconstruction du droit du travail". 

>> Lors de son passage sur Europe 1, l'épouse de Lionel Jospin a aussi abordé nombre de sujets sociétaux (parité, féminisme, marchés de la procréation) qu'il est possible de retrouver en visionnant l'intégralité de cette vidéo :