Sur Twitter, Manuel Valls se fait taquiner par Franck Underwood

  • A
  • A
Sur Twitter, Manuel Valls se fait taquiner par Franck Underwood
Frank Underwood, le personnage incarné par Kevin Spacey, s'est gentiment moqué de Manuel Valls.@ Nicholas Kamm / AFP
Partagez sur :

Réagissant à l'utilisation du 49-3, la série américaine House of Cards a directement interpellé le Premier ministre français, avec beaucoup d'ironie.

"La démocratie, c'est tellement surfait" : l'équipe de la série à succès House of Cards s'est fendue mercredi d'un tweet ironique à Manuel Valls après son recours à l'article 49-3, le Premier ministre répondant avec une célèbre citation de Churchill.

"@manuelvalls Democracy is so overrated" ("la démocratie c'est tellement surfait", le slogan de la série), a tweeté le compte Twitter officiel de la série produite par la société américaine de diffusion de programmes en ligne Netflix.

"Trolling". Le tweet est assorti d'un "gif" (une image animée) du personnage principal de la série, Frank Underwood, élu sans scrupules et prêt à tout pour parvenir au pouvoir, dans un parfait exemple de "trolling" - le mot utilisé par les internautes pour qualifier une taquinerie ou une critique non sollicitée via les réseaux sociaux. Il avait été retweeté près de 20.000 fois avant mercredi minuit.

La répartie de Valls. Le Premier ministre a fait bonne figure en répondant, une heure plus tard, avec un : "Dear Frank, Democracy is the worst form of Government, except for all others" ("Cher Frank, la démocratie est le pire des régimes, à l'exception de tous les autres"), reprenant une célèbre citation d'un discours de Churchill en 1947. Le message était lui aussi accompagné d'une image, celle du Premier ministre britannique en costume et nœud papillon, faisant avec ses doigts le "V" de la victoire.

"Ma relation avec Twitter est extrêmement simple à démontrer. J'ai compris qu'aujourd'hui, il suffit de répondre à Frank Underwood pour que mon statut change au niveau mondial", a commenté Manuel Valls mercredi soir lors de l'inauguration du nouveau siège parisien de Twitter. "J'ai dialogué avec lui et nous n'avons pas la même conception de la démocratie. C'est assez heureux après avoir vu House of Cards", a déclaré le Premier ministre devant les invités.

Le 49-3, un "déni de démocratie". L'alinéa 3 de l'article 49 de la Constitution de la Ve République, régulièrement qualifié de "déni de démocratie" par ses opposants, permet à un gouvernement de faire adopter un texte sans vote à l'Assemblée nationale, à condition d'échapper à une motion de censure. Cette arme constitutionnelle est régulièrement critiquée par les parlementaires lorsqu'ils sont dans l'opposition - François Hollande et Manuel Valls compris - mais a déjà été utilisée plus de 80 fois depuis 1958.