Sur la limitation à 80 km/h, Gérard Collomb en remet une couche… tout en ironie

  • A
  • A
Partagez sur :

Invité sur BFMTV vendredi matin, le ministre de l'Intérieur a laissé entendre qu'il n'était pas exactement en accord avec la mesure souhaitée par le gouvernement d'abaisser la vitesse sur certaines routes de France.

Sur la limitation de la vitesse à 80 km/h sur certaines routes de France, Gérard Collomb est embarrassé. Visiblement, le ministre de l'Intérieur n'est pas tout à fait en phase avec la volonté de l'exécutif d'abaisser de 90 à 80 km/h la vitesse maximale autorisée sur 400.000 km de routes secondaires à double sens sans séparateur central (terre-plein, glissière), afin de faire baisser la mortalité routière.

"Parler davantage aux départements". Jeudi soir, lors d'une réunion publique à Rungis, en région parisienne, un participant l'a interrogé sur sa position quant à cette mesure très controversée, notamment à droite et parmi les automobilistes et motards. "Je prends un joker sur la question", a répondu en souriant le ministre de l'Intérieur. Vendredi matin, rebelote. Sur BFMTV, Gérard Collomb a concédé que "le but recherché était le bon parce qu'il y a trop de morts sur nos routes." "Mais il faut peut-être parler davantage aux départements", responsables des routes concernées, a-t-il nuancé.

Puis, avec le même sourire que la veille à Rungis, le ministre a ajouté : "Mais c'est le Premier ministre qui a décidé et tout ce que décide le Premier ministre me plaît".