Suicides en prison : MAM mise sur la prévention

  • A
  • A
Suicides en prison : MAM mise sur la prévention
Partagez sur :

La ministre de l’Intérieur a présenté mardi une série de 20 mesures inspirées d'un rapport rendu en avril dernier.

Comment limiter le suicide en prison ? Michèle Alliot-Marie a présenté mardi une série de 20 mesures pour lutter contre ce phénomène qui ne cesse de prendre de l’ampleur. La ministre de l’Intérieur a souhaité mettre l’accent, avant tout, sur la prévention. "Dès cet automne, des formations seront mises en place pour les personnels afin de leur permettre de détecter les détenus qui présentent un risque suicidaire et de mieux les accompagner", a-t-elle expliqué après une visite à la maison d'arrêt d'Orléans.

Sur le terrain, des "kits de protection" destinés aux détenus susceptibles d'attenter à leurs jours, seront distribués dans toutes les prisons. Ils contiennent des draps et couvertures indéchirables et des pyjamas en papier à usage unique pour éviter les pendaisons, ainsi que des matelas anti-feu. Les détenus seront eux-mêmes mis à contribution, sur le modèle des "grands frères". Certains volontaires seront ainsi chargés d'accompagner les prisonniers en situation de détresse psychologique.

Le secrétaire d'Etat à la Justice, Jean-Marie Bockel, avait aussi insisté mardi matin sur Europe 1 sur "la question du choc carcéral : la plupart des suicides se font dans les deux premiers mois" :


Ces mesures ne sont cependant pas nouvelles puisqu’elles figuraient dans le rapport sur le suicide en milieu pénitentiaire remis par le Dr Louis Albrand en avril à Rachida Dati. Louis Albrand avait alors estimé que le documentétait "enterré".

"Il est quand même regrettable qu'on ait attendu 10 mois pour mettre en oeuvre ces mesures qui auraient pu sauver des dizaines de vies. Mais je me réjouis de la décision", a commenté mardi soir sur Europe 1 le Dr Albrand. Tout en plaidant pour "une véritable réforme pénitentiaire" qui inclurait une rénovation des prisons.

Sur les chiffres mêmes des suicides en prison, Michèle Alliot-Marie a promis la transparence. Première statistique annoncée : 81 personnes ont mis fin à leurs jours en prison depuis le début de l'année, un chiffre en hausse de 30% par rapport à 2008. Plusieurs associations parlent pour leur part de 88 à 90 suicides. La ministre de l'Intérieur a annoncé que des statistiques seraient publiées deux fois par an, sur les suicides mais aussi les tentatives de suicide.