Suicide de Venner : un "geste de désespoir positif" (Le Pen)

  • A
  • A
Partagez sur :

Interrogé sur Europe 1, Jean-Marie Le Pen a estimé que le suicide de Dominique Venner, mardi après-midi, au sein de la cathédrale Notre-Dame, à Paris, est un "geste de désespoir positif". "Je ne voyais pas Dominique Venner depuis des années. Mais c'est un intellectuel, son suicide, surtout dans le lieu où il l'a fait, est évidemment un suicide qui se veut un témoignage, c'est évidemment un geste de désespoir positif", a commenté l'ancien président du FN.

Selon lui, son geste n'est pas tant lié au mariage pour tous mais davantage à la lutte contre l'immigration. "Sa motivation c'est  l'invasion migratoire massive de la France. C'est un geste à Drieu La Rochelle, à la Mishima à la Montherlant. Moi je suis de ceux qui considèrent qu'il faut se battre. Il faut rester vivant, il faut se battre. Et peut-être en acceptant que les autres vous tuent et pas se tuer soit même. Ce n'est pas ma philosophie ça", a-t-il ajouté.