Sondage : Sarkozy devant Hollande au 1er tour

  • A
  • A
Sondage : Sarkozy devant Hollande au 1er tour
François Hollande perd, pour la première fois, sa place de favori dans les sondages. Selon le baromètre Europe 1-Paris Match-Public Sénat, Nicolas Sarkozy est donné vainqueur au premier tour avec 28,5% des voix.@ MAXPPP
0 partage

 EXCLU - Pour la 1ère fois, la tendance s’inverse, dit une enquête Europe 1-Paris Match-Public Sénat.

Pour la première fois dans les sondages, Nicolas Sarkozy passe en tête des intentions de vote au premier tour de l’élection présidentielle, selon le baromètre Ifop Fiducial pour Europe 1-Paris Match-Public Sénat, rendu public mardi. Dans cette première enquête, réalisée après le grand meeting de Villepinte, le président-candidat passe devant son adversaire socialiste François Hollande, jusqu’ici seul et unique favori des sondages. Voici les principaux résultats de cette enquête à 40 jours du premier tour.

28,5% des suffrages pour Sarkozy

Sarkozy en tête au premier tour. Nicolas Sarkozy a-t-il marqué des points dimanche lors de son discours à Villepinte ? Selon le premier sondage réalisé depuis ce meeting, mais sans que le recul soit encore suffisant pour en mesurer pleinement les conséquences, le président-candidat passe pour la première fois en tête dans les sondages au premier tour de l’élection présidentielle. Les sondés le donnent vainqueur avec 28,5% des voix (+1,5) si le premier tour de l’élection présidentielle devait se dérouler dimanche prochain, selon le baromètre Ifop Fiducial pour Europe 1-Paris Match-Public Sénat.

Le candidat de l’UMP devance ainsi son adversaire socialiste. François Hollande perd 1,5 point avec 27% des voix.

Marine Le Pen pour le FN reste en troisième position, avec 16% des voix, mais perd un point. Le président du MoDem François Bayrou gagne, lui, un demi point, à 13% des intentions de vote, tandis que Jean-Luc Mélenchon pour le Front de Gauche continue sa montée avec 10% des voix (+1,5).

Loin derrière arrivent l’écologiste Eva Joly avec 2,5% des suffrages, Dominique de Villepin (République solidaire) et Nicolas Dupont-Aignan (Debout la République) à 1% et enfin Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière) et Corinne Lepage (Cap21) avec 0,5%.

Les seniors derrière Sarkozy, les jeunes avec Hollande. L’enquête révèle que François Hollande est particulièrement populaire chez les jeunes et plus majoritairement chez les 25-34 ans (34%). De son côté, l’actuel chef de l’Etat séduit toujours l’électorat plus âgé. 35% des 65 ans et plus disent vouloir voter pour Nicolas Sarkozy contre 26% pour François Hollande.

Le président-candidat a réussi à mobiliser une grande partie des artisans et commerçants (45%), tout comme des employeurs (47%). Les retraités sont 33% à vouloir voter pour Nicolas Sarkozy, tandis que les professions libérales (31%) se disent aussi favorables au candidat de l’UMP. Quant à François Hollande, il remporte une grande partie des suffrages des salariés du secteur public (30%), mais aussi des professions intermédiaires (29%).

Hollande gagnerait la présidentielle

Hollande conforte son avance au second tour. Le candidat socialiste reste en tête malgré tout de l'élection. Si le second tour de la présidentielle devait se dérouler dimanche prochain, François Hollande devancerait encore Nicolas Sarkozy : dix points séparent même les deux candidats. Le député de Corrèze remporterait l’élection avec 54,5% des voix, contre 45,5% pour le président-candidat.

Toutefois les courbes se rapprochent. François Hollande perd deux points qui vont dans le camp du candidat de l’UMP.

Les salariés du secteur public (65%) et les ouvriers (64%) se disent séduits par François Hollande. Tout comme les professions intermédiaires (58%), salariés du secteurs public (56%), les professions libérales, cadres supérieurs ou encore les employés (55%). Quant à Nicolas Sarkozy, il reçoit une nouvelle fois une majorité des suffrages des employeurs (63%) et des artisans et commerçants (63%).

Ce sondage a été réalisé du 11 mars 18h au 12 mars, sur un échantillon de 1.638 personnes inscrites sur les listes électorales et extrait d’un échantillon de 1.692 personnes, représentatif de la population française, âgée de 18 ans et plus.