Sondage : Sarkozy devancé point par point

  • A
  • A
Sondage : Sarkozy devancé point par point
Le duel annoncé entre le président sortant, Nicolas Sarkozy, et le candidat socialiste, François Hollande, tournerait à l'avantage du second si on en croit le dernier sondage Ifop/JDD@ REUTERS
Partagez sur :

Chômage, impôt, éducation, dette : Hollande le devance sur tous les thèmes, sauf la délinquance.

A la question à quel candidat "faites-vous le plus confiance pour agir sur chacun des thèmes suivants", la majorité des Français sondés répondent "François Hollande", selon un sondage Ifop réalisé pour Le Journal du Dimanche. Nicolas Sarkozy ne ressort en tête de cette étude que pour un seul thème, la lutte contre la délinquance.

Hollande préféré sur de nombreux dossiers

A la question à quel candidat "faites-vous le plus confiance pour agir sur chacun des thèmes suivants", 55% pensent au candidat PS s'agissant de la sauvegarde des services publics (19% seulement pour Nicolas Sarkozy).

Le député de Corrèze arrive également en tête concernant les salaires et le pouvoir d'achat (49% contre 22%), la lutte contre le chômage (46/22), l'éducation (44/22), mais aussi la maîtrise du niveau des impôts (40/27) et la réduction de la dette (34/32).

Nicolas Sarkozy garde en revanche la main dans la lutte contre la délinquance (39% contre 27% pour M. Hollande). Mais il est largement devancé par Marine Le Pen, candidate du FN, pour la lutte contre l'immigration clandestine (46% contre 24%, et 21% pour le candidat PS). François Bayrou, candidat MoDem, arrive lui en 3e position à plusieurs reprises, avec une percée au-delà de 20% sur les thématiques éducation, dette publique et impôts.

Sarkozy prié de se déclarer "le plus tôt possible"

Autre enseignement, près d'un français sur deux souhaiterait que Nicolas Sarkozy se déclare "le plus tôt possible" candidat à la présidentielle, contre 37% qui affichent leur préférence pour la période allant de fin février à mi-mars. A la question "En pensant à Nicolas Sarkozy, souhaitez-vous qu'il annonce sa candidature à l'élection présidentielle...", ils sont 49% à répondre "le plus tôt possible", contre 17% à préférer la "fin du mois de février" et 20% la mi-mars.

A noter que les sympathisants de l'UMP sont presque aussi nombreux à réclamer du chef de l'Etat qu'il franchisse le pas rapidement (45%), alors que le candidat socialiste François Hollande domine largement dans les sondages.

L'enquête a été réalisée par téléphone les 26 et 27 janvier selon la méthode des quotas auprès d'un échantillon de 979 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.