Sondage : Macron devant Le Pen, Mélenchon creuse l'écart avec Hamon

  • A
  • A
Sondage : Macron devant Le Pen, Mélenchon creuse l'écart avec Hamon
Le candidat d'En Marche! est crédité de 25,5% d'intentions de vote, et celle du Front national, à 24%, au premier tour de l'élection présidentielle.@ JOEL SAGET / AFP
Partagez sur :

Selon un sondage Elabe publié mercredi, le candidat d'En Marche ! serait crédité de 25,5 % des intentions de vote au premier tour, devant Marine Le Pen (24 %).

Emmanuel Macron devancerait de peuMarine Le Pen au premier tour de l'élection présidentielle, tandis que Jean-Luc Mélenchon creuse désormais l'écart avec Benoît Hamon dont le socle s'effrite, selon un sondage Elabe* diffusé mercredi.

Le candidat d'En Marche!, crédité de 25,5% d'intentions de vote, et celle du Front national, à 24%, sont toutefois tous les deux en léger recul (-0,5) sur une semaine. Marine Le Pen a perdu 4 points depuis la mi-février où elle était créditée de 28%. En troisième position, François Fillon gagne un point à 18% après deux semaines de baisse liée aux soupçons d'emplois fictifs de membres de sa famille, selon cette enquête pour L'Expresset BFMTV.

Mélenchon, 5 points de plus que Hamon. À gauche, Jean-Luc Mélenchon crédité de 15% (+1,5) prend l'ascendant sur Benoît Hamon (10%, -1,5), qu'il devance désormais de cinq points. Le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan est crédité de 4,5% (-0,5), le centriste Jean Lassalle de 1% (=), les autres candidats recueillant 0,5% d'intentions de vote. 7% des personnes interrogées n'ont pas exprimé d'intentions de vote au 1er tour.

Macron l'emporterait au second tour. Au second tour, Emmanuel Macron l'emporterait avec 63% des voix, face à Marine Le Pen, 37%. Mais 20% des personnes interrogées n'ont pas exprimé d'intentions de vote. Le potentiel de participation s'établit à 59% des personnes interrogées qui se disent "tout à fait certaines d'aller voter" au premier tour.

Deux électeurs sur trois sûrs de leur choix. Deux électeurs sur trois (67%, =) se disent sûrs de leur choix. C'est le cas de 86% (+2) de ceux de Marine Le Pen, de 76% (+3) de ceux de François Fillon (+3) et de 62% (=) de ceux d'Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon (+7), mais de seulement 42% (-22) de ceux de Benoît Hamon, dont le socle s'effondre.

*Enquête réalisée en ligne les 28 et 29 mars auprès de 998 personnes inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points. Les intentions de vote ne constituent pas une prévision de résultat, elles donnent une indication des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.