Sondage : Macron (-2) et Philippe (-1) à leur plus bas niveau (sondage)

  • A
  • A
Sondage : Macron (-2) et Philippe (-1) à leur plus bas niveau (sondage)
Emmanuel Macron est en baisse quasi continue depuis le début de l'année, avec une perte de dix points en cinq mois.@ AFP
Partagez sur :

La cote d'approbation du chef de l'État et du Premier ministre a atteint son niveau le plus bas depuis leur entrée en fonction, selon un sondage Ifop Fiducial. 

La cote d'approbation d'Emmanuel Macron (-2) et d'Édouard Philippe (-1) est en baisse début juin pour atteindre son plus bas niveau depuis leur entrée en fonction, selon un sondage Ifop Fiducial* diffusé mercredi.

Si 43% des Français approuvent l'action du chef de l'État, une nette majorité (57%, +2) exprime désormais une opinion opposée. Emmanuel Macron est en baisse quasi continue depuis le début de l'année, avec une perte de dix points en cinq mois, selon ce baromètre pour Paris Match et Sud Radio.

30% des Français estiment que Macron est "proche des préoccupations de leurs préoccupations". Il perd ce mois-ci sur l'ensemble des traits d'image qui lui sont associés, même si certains restent à un niveau élevé. Le chef de l'État défend bien les intérêts de la France à l'étranger pour 57% (-5) des personnes interrogées, il renouvelle la fonction présidentielle pour 55% (-3), mais à l'inverse n'"est proche des préoccupations des Français" que pour 30% (-2) d'entre eux.

Une chute de 16 points depuis janvier pour le Premier ministre. Le Premier ministre limite pour sa part les dégâts avec 43% de bonnes opinions également, mais 57% des personnes interrogées n'approuvent pas son action à la tête du gouvernement. Édouard Philippe poursuit lui aussi une glissade entamée en janvier, avec une chute de 16 points en cinq mois.

Les Insoumis, l'opposition la plus forte aux yeux des Français. Le mécontentement envers l'exécutif au terme d'une séquence marquée par les conflits sociaux profite à La France Insoumise, qui apparaît nettement comme la formation qui incarne le mieux l'opposition à Emmanuel Macron (42%, +7). LFI devance le Front national (25%, -1) et Les Républicains (23%, -4) en perte de vitesse.

*Enquête réalisée en ligne du 30 mai au 1er juin auprès de 1.007 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.