Sondage : Le Pen pas qualifiée au 2nd tour

  • A
  • A
Sondage : Le Pen pas qualifiée au 2nd tour
Un sondage Ifop pour France Soir donne Marine Le Pen exclue du second tour de la Présidentielle de 2012.@ MAXPPP
Partagez sur :

Une enquête Ifop parue jeudi écarte Marine Le Pen du 2d tour de la présidentielle, dans tous les cas.

Au vu du contexte, la donne paraît nouvelle. Contrairement aux deux derniers sondages Harris Interactive, qui plaçaient Marine Le Pen en tête du premier tour de la Présidentielle de 2012, un sondage Ifop pour France Soir à paraître jeudi, ne la donne pas qualifiée au second tour. Et ceci avec tous les candidats socialistes testés, sauf Ségolène Royal.

La poussée de DSK

Cette étude indique que, dans le scénario où Dominique Strauss-Kahn serait le candidat du Parti socialiste en 2012, celui-ci arriverait en tête au premier tour, avec 29% des suffrages. Il enregistre une progression de trois points par rapport au mois dernier, où il était à 26% des voix. Nicolas Sarkozy arriverait en deuxième position, crédité de 23% des voix, un chiffre en progression d’un point par rapport à février. La patronne du Front national Marine Le Pen arriverait alors en troisième position, enregistrant 21% des suffrages. Ce score marque toutefois une progression de 2 points par rapport au sondage Ifop de février.

Si Martine Aubry était la candidate du PS, elle arriverait au coude-à-coude avec Nicolas Sarkozy, à 24%. Dans ce cas de figure, la présidente du FN obtient 22%.

Toutefois, dans le cas de figure ou Ségolène Royal était la candidate du PS, celle-ci ne recueillerait que 19% d'intentions de vote, Marine Le Pen pourrait se retrouver au second tour, avec 22% des voix. Nicolas Sarkozy serait alors à 24% d'intentions de vote, et donc en première position.

Un "vote utile"

D’après l’analyse de l’Ifop, Dominique Strauss-Kahn semble être un atout pour le Parti socialiste, dans le sens où son image inspire davantage les sondés. L’actuel patron du FMI, qui n’a toujours pas indiqué clairement s’il comptait se porter candidat à l’élection, "augmente sensiblement le score du Parti socialiste et devance les autres prétendants socialistes testés". Ainsi, selon l’institut, DSK bénéficierait plus largement du réflexe de "vote utile".

A plus d’un an de l’élection, ce sondage montre une photo bien différente de l'opinion, par comparaison avec les sondages Harris Interactive publiés dimanche et mardi par le Parisien, et donnant Marine Le Pen en tête du premier tour, dans tous les cas de figure.

Le sondage de l'Ifop a été réalisé du 7 au 9 mars auprès d'un échantillon de 1.046 personnes interrogées en ligne.