Solère : "depuis quatre ans, tout augmente avec François Hollande"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le député LR des Hauts-de-Seine était l'invité samedi matin d’Europe 1

INTERVIEW

François Hollande devancerait Nicolas Sarkozy et se qualifierait pour le second tour de l'élection présidentielle de 2017 face à Marine Le Pen, selon un sondage de l'Ifop-Fiducial pour Atlantico.fr publié vendredi. "Pourtant, depuis quatre ans, tout augmente avec François Hollande : les impôts, les chiffres du chômage, le front national. Il est déconnecté", estime Thierry Solère, député LR des Hauts-de-Seine, invité samedi matin d’Europe 1, pour qui le président "n’a qu’une seule boussole : sa réélection en 2017".

"J’ai voté la loi sur le non-cumul des mandats". Interrogé sur le front républicain qui semble se dessiner, avec notamment Jean-Pierre Raffarin qui a tendu la main au gouvernement, celui qui est aussi l’architecte de la primaire à droite a assuré que "tout ce que les socialistes proposent et qui va dans le bons sens, il y a une majorité, avec la droite, pour le voter. Par exemple j’ai voté la loi sur le non-cumul des mandats car c’est une bonne loi."

"La gauche a divisé par deux son nombre d’élus". Quant à Christian Estrosi, élu président de la région Paca avec les voix de la gauche, qui crée un conseil territorial pour l’offrir comme tribune à son opposition de gauche, Thierry Solère rappelle que "la gauche a divisé par deux son nombre d’élus. Ils sont en voie de disparition dans plusieurs grandes régions de France. Le parti du président de la République a fait 15% au premier tour dans le sud ! Mais c’est très bien que l’on se parle car c’est une aberration démocratique puisque les gens de gauche ne sont même pas représentés à la région."