"Si Le Pen arrivait au pouvoir, elle ferait la même politique" que la droite et la gauche

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Pour le journaliste et écrivain François de Closets, la position anti-système du Front National ne survivra pas à l'épreuve du pouvoir.

INTERVIEW

"Il n'y a qu'une politique possible, mais plusieurs façons de la faire", assène François de Closets. Invité à débattre dans Le Grand Direct de l'Actu, le journaliste et écrivain estime que l'alliance de la droite et de la gauche pour faire barrage au Front National n'est que le symptôme d'une inévitable "convergence des politiques".

La "même politique". "Cessons de raconter qu'on peut faire une politique et d'un autre côté faire tout le contraire", répond-il à ceux qui jugent que ce front républicain accrédite le discours de l'extrême-droite sur "l'UMPS". François de Closets enfonce le clou : "Si Marine Le Pen arrivait au pouvoir, elle ferait la même politique".

L'exemple de la Grèce. Pour appuyer son propos, l'écrivain prend l'exemple de la Grèce et de l'élection d'Alexis Tsipras. Le leader de Syriza, parti d'extrême-gauche, avait promis d'abandonner l'austérité, voire de sortir de la zone euro si besoin. "Qu'est-ce qui s'est passé ? Monsieur Tsipras a dû y renoncer", pointe François de Closets.

Vers des alliances et des fusions. Selon lui, puisqu'il est impossible de faire de la politique en sortant du cadre, les alliances sont inévitables. "Il faudra se fusionner" lors de l'élection présidentielle 2017. "Il faudra nécessairement soit faire une alliance de gouvernement entre la droite et les socialistes, ce qui me paraît souhaitable, soit faire une alliance entre la droite et le Front national", estime-t-il.