Servier est "un criminel"

  • A
  • A
Servier est "un criminel"
Bernard Debré a fustigé Jacques Servier, dans l'affaire du Mediator.@ Europe 1
Partagez sur :

L'UMP Bernard Debré a vivement condamné Jacques Servier, dans l’affaire du Mediator.

Jacques Servier est "un criminel", "qui a mis sur le marché un médicament qui n’avait aucun effet, ce qu’il le savait". Invité sur Europe 1 mardi, le député UMP Bernard Debré a enchaîné les accusations à l’encontre du président des laboratoires Servier, qui avait commercialisé le Mediator.

Le député UMP a pris le scandale du médicament, qui aurait fait de 500 à 2.000 morts en 33 ans, à cœur. Il s’est dit "humilié dans [sa] chair de médecin", et "très peiné".

Au-delà de sa très vive réaction personnelle, Bernard Debré a qualifié l’affaire du Mediator de "scandale parmi les scandales", et de "honte absolue". "C’est un laboratoire qui a triché, un médecin qui a mis son intérêt économique avant celui des patients".

"D'autres scandales"

Mais "il y a d’autres scandales" liés au monde du médicament, a certifié celui qui va travailler avec le ministre de la Santé Xavier Bertrand, pour donner plus d’informations aux patients. Nicolas Sarkozy a souhaité, lors de ses vœux aux personnels de la santé jeudi dernier, "engager une réforme de refondation, en profondeur, de notre politique du médicament".

Bernard Debré a ainsi lancé une première piste mardi sur Europe 1 : il faut revoir les contours des agences de la santé, pour "interdire" tout "conflit d’intérêt", a-t-il estimé.