Service civique : Hollande ne veut pas d'un référendum, mais…

  • A
  • A
Service civique : Hollande ne veut pas d'un référendum, mais…
@ NICOLAS TUCAT/AFP
Partagez sur :

LE VRAI DU FAUX - François Hollande n'est pas favorable à un service civique obligatoire. Mais le groupe PS à l'Assemblée planche sur la création d'un nouveau "service national républicain".

François Hollande l'avait dit après les attentats : il veut favoriser "toutes les formes d'engagement" citoyen afin de renforcer l'"appartenance républicaine". Parmi les différentes solutions explorées, le renforcement du service civique, qui existe depuis 2010, mais aussi le retour d'un "service national", alors que le service militaire est suspendu depuis 1996. Le sujet est revenu sur le devant de la scène avec le débat sur les risques de radicalisation chez les jeunes. Ces dernières semaines, les propositions ont affleuré, mais où en est-on ? Europe 1 fait le point.

Pas de référendum sur le sujet. Contrairement à ce qu'avance RTL, François Hollande ne souhaite pas de référendum sur un service civique obligatoire. "Le président est favorable à un service civique universel, pas obligatoire. Il n'y aura pas de référendum", a indiqué l'Elysée à Europe 1, jeudi. Universel, c'est-à-dire qui accepterait toutes les candidatures, contrairement à la situation actuelle. Aujourd'hui, seul un candidat au service civique sur quatre est retenu.

>> LIRE AUSSI - Hollande annonce un service civique "ouvert à tous les volontaires"

Le groupe PS planche sur un service national… Par ailleurs, un nouveau service national pourrait-il voir le jour prochainement ? Le groupe socialiste à l'Assemblée nationale planche sur un tel projet. Un document préparatoire que s'est procuré Le Lab d'Europe 1 fait l'ébauche d'une future proposition de loi qui créerait un "service national républicain obligatoire" pour les jeunes Français. Un groupe de travail devait être constitué mercredi sous la houlette du député du Rhône Yves Blein.

L'initiative a toutefois été critiquée jeudi par François Chérèque, président de l'Agence du service civique. "C'est bien de réfléchir à l'accès à la citoyenneté, le vivre-ensemble", a estimé l'ancien syndicaliste sur France Inter. Mais "en faire quelque chose d'obligatoire, je n'y suis pas tout à fait favorable", a-t-il ajouté, épinglant un projet "punitif" qui pourrait provoquer "un mouvement de la jeunesse de type CPE".

…et il n'est pas le seul. A droite aussi, l'idée du retour d'un service national fait son chemin. Le député Xavier Bertrand et le sénateur François Baroin, notamment, planchent sur le sujet. 80% des Français sont favorables à la création d'un nouveau service national, selon un sondage Ifop pour Ouest-France publié dimanche dernier.

>> LIRE AUSSI - Rétablir le service national ? L'idée fait son chemin à droite

Bientôt des annonces ? En grand spécialiste de la synthèse, François Hollande pourrait-il s'inspirer des différentes idées qui circulent ? Le chef de l'Etat tient une conférence de presse jeudi prochain, et le sujet de l'engagement citoyen devrait figurer en bonne place parmi les thèmes abordés.

>> LIRE AUSSI - Comment François Hollande prépare sa grande conférence de presse