Seniors : MAM tempère Hortefeux

  • A
  • A
Seniors : MAM tempère Hortefeux
@ MAX PPP
Partagez sur :

Le ministre de l'Intérieur a annoncé des mesures suite au double meurtre de retraités dans l'Oise.

Brice Hortefeux a annoncé samedi soir sur TF1 trois mesures, suite au meurtre violent de deux personnes âgées dans l'Oise. "On a une population dont l'espérance de vie croît, c'est un vrai défi, notre mission est de protéger ces personnes âgées, c'est devenu pour moi une obsession", a affirmé le ministre de l'Intérieur. Mais Michèle Alliot-Marie a pris ses distances avec cette idée, dimanche, dans Le Grand Rendez-Vous Europe 1/Le Parisien Aujourd'hui en France.

Opération "Tranquillité Senior"

Sur TF1, Brice Hortefeux a annoncé "la mise en place d'une opération 'Tranquillité Senior'", une "vigilance accrue" et des "rondes" pour rassurer les personnes âgées, qui pourront appeler le commissariat en cas d'inquiétude. Deuxième mesure, "les commissariats et les gendarmeries seront informés quand un délinquant qui a agressé une personne âgé est libéré, de manière à ce qu'on connaisse son lieu de résidence". Enfin, "on aggravera la sanction pénale" en cas d'agression contre une personne âgée, a promis le ministre de l'Intérieur.

"Ce n’est pas le ministre de l’Intérieur qui fait la loi", a rétorqué Michèle Alliot-Marie dimanche. "Dire que les personnes de plus de 70 ans sont toutes des personnes fragiles, je ne pense pas que ça corresponde réellement à la situation", a-t-elle ajouté.

Le socialiste Daniel Vaillant a quant à lui appelé le gouvernement à "réfléchir avant de légiférer" sur ce thème. "Les lois qui se succèdent ne règlent pas les problèmes manifestement, il faut réfléchir avant de légiférer et légiférer à bon escient", a réagi l'ancien ministre de l'Intérieur, dimanche sur RTL.