Sénat : un projet de charte proposé pour former un groupe En Marche!

  • A
  • A
Sénat : un projet de charte proposé pour former un groupe En Marche!
Le Sénat pourrait bientôt avoir un groupe En Marche!@ AFP
Partagez sur :

Un sénateur rallié à la majorité présidentielle souhaite constituer un groupe En Marche! au Sénat, avant la reprise parlementaire fin juin.

Le sénateur François Patriat, un ancien ministre socialiste qui a été l'un des premiers à avoir rejoint Emmanuel Macron, a adressé lundi un projet de charte aux sénateurs qui seraient tentés de former un groupe En Marche! au Sénat. "J'ai envoyé ce projet ce matin. J'attends les retours", a-t-il annoncé. François Patriat plaide pour la création, au plus tôt, d'un groupe macroniste au Sénat, qui pourrait regrouper des sénateurs PS, LR, centristes et radicaux souhaitant soutenir la majorité présidentielle.

Les centristes de la partie ? "Ce serait simple de dire que tous ceux qui veulent travailler ensemble forment une sorte de groupe (...) J'espère qu'il y aura avant la reprise parlementaire une forme d'unicité dans le soutien à la majorité présidentielle", a dit François Patriat. Toutefois ce n'est pas la démarche que souhaitent suivre les centristes : "Nous sommes un certain nombre à être dans la majorité présidentielle", a dit Jacqueline Gourault (MoDem). "Mais il n'est pas question de rejoindre un groupe En Marche!, mais plutôt de constituer un groupe dans la majorité présidentielle", a-t-elle dit.

Les socialistes divisés. Côté radicaux, les soutiens au président veulent garder leur groupe RDSE (à majorité PRG), surtout que radicaux de gauche et de droite travaillent à leur réconciliation. Le groupe PS pour sa part est profondément divisé sur l'idée d'un groupe En Marche! Certains, tels François Patriat veulent un groupe autonome, d'autres comme le président du groupe Didier Guillaume souhaitent être dans la majorité présidentielle en gardant leurs spécificités, et les derniers, à l'instar de David Assouline, prônent l'opposition du groupe au gouvernement. Les sénateurs PS se réuniront le 27 juin pour déterminer leur position. Avec 111 sénateurs, le groupe socialiste est le deuxième du Sénat, derrière celui des Républicains (144).