Sénat : Jean-Pierre Bel va quitter la présidence

  • A
  • A
Sénat : Jean-Pierre Bel va quitter la présidence
@ MaxPPP
Partagez sur :

SUR LE DÉPART - Le premier socialiste à occuper la présidence du Sénat ne sera pas candidat pour un nouveau mandat. "Un choix personnel".

Un mandat suffit. Le président PS du Sénat, Jean-Pierre Bel, ne compte pas conserver son siège à la tête de la Chambre haute du Parlement. Le premier socialiste à occuper ce poste sous la 5e République a confié au Monde qu'il ne sera "pas candidat pour exercer pendant six ans supplémentaires, un nouveau mandat". Le socialiste a annoncé qu'il profitera des élections de septembre 2014, qui doivent renouveler la moitié des sièges du Sénat, pour quitter son siège de président du Sénat. 

Jean-Pierre Bel explique au quotidien que sa décision relève d'"un choix personnel très ancien et qu'il souhaite "redonner confiance dans la parole politique" et ne pas "se considérer comme propriétaire de ses mandats". Élu en octobre 2011, son bilan est mitigé. Le président du Sénat a en effet dû jouer les équilibristes pour faire passer les lois proposées par le gouvernent, parfois sans succès comme avec la réforme des retraites, car les socialistes ne bénéficient pas de la majorité au Sénat. 

Les sénateurs sont élus pour une durée de six ans. Le président du Sénat est élu pour une durée de trois ans, son siège étant soumis à réélection lors de chaque renouvellement pour moitié - tous les trois ans - de la haute assemblée. Jean-Pierre Bel a été élu sénateur en 1997 et a présidé pendant de longues années le groupe PS de l'institution. La gauche dispose d'une majorité de six sièges au Sénat etespère conserver son avantage en septembre. Dans ce cas, le groupe PS devra présenter un nouveau candidat à la présidence. 

sur le même sujet, sujet,

VIDÉO - Bel : "Hollande a droit au respect de sa vie privée"

DEBAT - L'affaire Dassault relance le débat sur l’immunité parlementaire