Ségolène Royal et sa fête "hyper-unitaire"

  • A
  • A
Ségolène Royal et sa fête "hyper-unitaire"
De la tunique au costume... Changement de style pour Ségolène Royal. Ici, en 2008 à la Fête de la Fraternité, puis en 2009 et enfin en 2010 à La Rochelle.@ MAXPPP - MONTAGE
Partagez sur :

L'ex-candidate à la présidentielle organise, samedi à Arcueil, sa 3e Fête de la fraternité.

"Cette fête sera hyper-unitaire, avec toute la famille socialiste élargie", assure l'entourage de Ségolène Royal, qui organise, samedi à Arcueil, dans le Val-de-Marne, sa 3e fête de la Fraternité.

On l'aura compris, l'événement est donc placé sous le signe de l'union cordiale affichée avec la patronne du PS Martine Aubry. La présidente de Poitou-Charentes a récemment renoué avec la première secrétaire : elles se voient régulièrement, se parlent, se consultent et ont même déjeuné ensemble, mardi, avec les présidents de région socialistes.

Valls, Montebourg et Bartolone seront présents

Sont annoncés samedi à Arcueil : Claude Bartolone, député de Seine-Saint-Denis, qui représentera Martine Aubry, Manuel Valls, député-maire d'Evry et le député Arnaud Montebourg, qui fut son porte-parole en 2007.

Autre frère prodigue, l'avocat Jean-Pierre Mignard, ancien président de Désirs d'avenir, devrait profiter de l'événement pour revenir au bercail. "Parce que les chefs ont fait la paix, il n'y a aucune raison que les généraux se fassent la guerre", insiste son entourage.

L'unité... Un thème inédit à la fête de la Fraternité

Reste que le thème de l'unité reste inédit à la Fête de la Fraternité. En 2008, au Zénith, Ségolène Royal, dans un curieux one-woman show, avait, en effet, amplement raillé les "gentils coups bas", "les tendres attaques".

L'année suivante, à Montpellier en 2009, l'ex-candidate à la présidentielle, isolée au parti, lâchée par ses lieutenants, avait même appelé au "dépassement du PS"...

Cette édition de la Fête de la fraternité est la dernière avant les primaires pour la présidentielle : Ségolène Royal a mis en stand-by sa candidature, mais "ne lâche rien", selon un dirigeant socialiste, même si, dans les sondages, DSK et Aubry la devancent toujours.

Désirs d'avenir, son association créée en 2007 affichant environ 9.000 membres, organise la fête, où "1.500 à 2.000" participants sont attendus.