Sécurité : Nicolas Sarkozy récidive

  • A
  • A
Sécurité : Nicolas Sarkozy récidive
Nicolas Sarkozy sera mardi matin en Seine-et-Marne pour parler sécurité.@ Reuters
Partagez sur :

Il sera mardi matin en Seine-et-Marne pour évoquer l’encadrement militaire des mineurs délinquants.

A quelques mois de la présidentielle, Nicolas Sarkozy réinvestit le terrain de la sécurité. Il sera mardi matin à Combs-la-Ville en Seine-et-Marne  pour inaugurer un centre éducatif fermé. Il ira ensuite à la nouvelle prison de Réau, de 826 places. Le chef de l’Etat doit également faire des annonces, tirées du rapport Ciotti, le "M. sécurité" de l’UMP qui lui a fait des propositions en juin.

La France, "avant-dernier pays d'Europe" en places de prison

Invité d’Europe 1 matin mardi, Eric Ciotti a indiqué qu’il "pensait" qu’il y aurait des annonces à propos des peines de prison en attente d’exécution, au nombre de "80.000" actuellement. "Le gouvernement a construit 10.000 places de prison", a précisé le député UMP des Alpes-Maritimes, mais pour lui ce n’est pas suffisant : la France est "l’avant-dernier pays d’Europe en nombre de places de prison pour 100.000 habitants", a-t-il déploré.

Eric Ciotti pense aussi avoir le soutien présidentiel sur le "service citoyen pour les mineurs délinquants". Le texte devrait passer à l’Assemblée "dès le 10 octobre".

Du côté du principal syndicat de la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ), on attend le président de pied ferme. Son responsable, Carlos Lopez, réclame un 2ème foyer éducatif en Seine-et-Marne depuis 10 ans. "C’est toute la philosophie d’un régime : on ferme les écoles on ferme des foyers, on ouvre les prisons. Victor Hugo disait si on ouvre une école on ferme une prison, aujourd’hui c’est tout le contraire", s’est-il indigné au micro d’Europe 1.