Sécurité : Droite comme gauche, les Français n’ont pas confiance

  • A
  • A
Sécurité : Droite comme gauche, les Français n’ont pas confiance
@ AFP
Partagez sur :

Face au terrorisme, les Français sont de plus en plus sceptiques sur la capacité de la classe politique à trouver des solutions.

C'est un sondage IFOP pour le JDDqui le dit : la confiance dans le président de la République sur les questions de sécurité est en baisse. François Hollande était à 50% d’opinion favorable après les attentats de novembre. Il a perdu 15 points. Le gouvernement est boudé, mais l’opposition ne convainc pas non plus. Les explications de Frédéric Dabi, le directeur général adjoint de l’Ifop, dimanche matin sur Europe 1.

"Un vrai défi pour les prétendants à la primaire de la droite". "On est vraiment dans une période extrêmement compliquée, où les Français sont très inquiets : 35% d’entre eux seulement font confiance à François Hollande et à son gouvernement. Mais cela ne veut pas dire que, par un effet de balancier, on ferait plus confiance aux Républicains, au contraire : il y a une majorité très nette de Français  (60%) qui considère qu’ils ne feraient ni mieux ni moins bien s’ils étaient au pouvoir. C’est un vrai défi pour les prétendants à la primaire de la droite".

Et le sondeur d’ajouter : "même sur ces sujets où la droite, traditionnellement, a une bonne image, il y a un vrai scepticisme. Les Français ont en tête la période où Sarkozy a désarmé le pays. Mais ils ne font plus confiance non plus à Hollande…"