Second tour des législatives : Cédric Villani élu député de l'Essonne

  • A
  • A
Second tour des législatives : Cédric Villani élu député de l'Essonne
Cédric Villani a été élu député pour la première fois, dimanche. @ AFP
Partagez sur :

Le mathématicien investi par REM dans la 5ème circonscription de l'Essonne l'a largement emporté face à son adversaire Les Républicains. 

LES RESULTATS

Mathématicien, directeur de l'Institut Henri-Poincaré, lauréat de la médaille Fields, et désormais, député. Cédric Villani, 43 ans, a officiellement été élu pour siéger à l'Assemblée nationale, dimanche soir. 

Le résultat. Le scientifique, investi par La République en marche! dans la 5ème circonscription de l'Essonne, l'a largement emporté face à son adversaire Laure Darcos (LR), avec 69,36% des voix contre 30,64%. Il avait déjà frôlé l'élection au premier tour, avec 47,46% des suffrages. 

Un surdoué des maths. Ce surdoué des mathématiques, né à Brive-la-Gaillarde, père de deux enfants et pacsé avec une biologiste, a présidé le comité de soutien d'Anne Hidalgo pour les municipales en 2014. Il s'est dit séduit par "la mise en avant de l'Europe" et "le dépassement du clivage gauche/droite" proposé par En Marche!, mouvement qu'il attendait "depuis quinze ans".

Membre de l'Académie des sciences et enseignant-chercheur à l'Université de Lyon-I, ce spécialiste des gaz et des plasmas habite depuis 2011 à Orsay, près du futur pôle scientifique et technologique de Paris-Saclay. Cet éternel dandy, toujours affublé d'une lavallière et d'une broche araignée agrippée sur un trois-pièces, s'était engagé en cas de victoire à quitter la direction de l'Institut Henri-Poincaré, spécialisé dans les recherches mathématiques.

Sa réaction. Cédric Villani a adressé un message de remerciement sur Twitter. "Merci à mes concitoyens de l'Essonne qui m'ont fait confiance à plus de 69%. Merci aussi à toute l'équipe des Marcheurs qui m'accompagnent !", a-t-il écrit. Il a ensuite réagi à sa victoire sur le plateau de BFMTV. "Nous ne serons pas dans une obéissance au doigt et à l’œil" au gouvernement, a assuré Cédric Villani.