Sarkozy veut réformer le congé parental

  • A
  • A
Sarkozy veut réformer le congé parental
Partagez sur :

Le président sortant ne veut plus le limiter aux 3 ans de l'enfant, mais jusqu'à ses 18 ans.

Nicolas Sarkozy a proposé jeudi de réformer le congé parental, actuellement limité aux trois premières années de l'enfant, pour permettre aux femmes d'"aménager ce droit entre la naissance et 18 ans".

"En fonction de l'évolution des familles, de leurs problèmes, divorce, séparation, maladie, accidents professionnels, ce droit aux trois ans, au lieu d'être concentré sur les trois premières années, essayons de voir si ce n'est pas plus intéressant de le répartir sur l'ensemble de la jeunesse et de l'adolescence", a expliqué le président-candidat en déplacement dans la Marne.

Pour faire accélérer le dossier, il a ajouté qu'il allait rencontrer les associations familiales. Nicolas Sarkozy a observé qu'il était "compliqué d'avoir un enfant et de maintenir une carrière professionnelle" et a souhaité "augmenter la possibilité de choisir pour les femmes et les familles".

Premier pas du président en 2009

Le congé parental permet aux salariés de suspendre leur activité professionnelle, totalement ou partiellement, tout en étant assurés de retrouver par la suite leur emploi ou un poste équivalent.

Il est dans la quasi-totalité des cas pris par la mère et ouvre droit à une allocation. En 2009, Nicolas Sarkozy s'était engagé à raccourcir le congé parental, pour faciliter le retour des femmes vers l'emploi, et à mieux le rémunérer pour inciter les hommes à le prendre. Mais devant l'absence de consensus au sein des associations familiales et des syndicats, le projet avait été mis de côté.