Sarkozy note un "désaveu sans appel" pour l'exécutif

  • A
  • A
Sarkozy note un "désaveu sans appel" pour l'exécutif
@ ERIC FEFERBERG / AFP
Partagez sur :

RÉACTION - Le président de l'UMP a salué les résultats du second tour des élections départementales.

Au soir du second tour des élections départementales, largement remportées par la droite, Nicolas Sarkozy a pris la parole, dimanche, depuis le siège de l'UMP. "Ce soir, la droite républicaine et le centre ont nettement remporté les élections départementales", s'est-il félicité. "Jamais sous la Ve République notre famille politique n'avait gagné autant de départements", a affirmé le président de l'UMP.

"L'échec à tous les niveaux". "A travers leur vote, les Français ont massivement rejeté la politique de François Hollande et de son gouvernement", a poursuivi Nicolas Sarkozy, pour qui "le désaveu à l'égard du pouvoir est absolument sans appel". "Jamais un pouvoir en place n'avait suscité une telle défiance et un tel rejet. Jamais une politique n'avait autant incarné l'échec à tous les niveaux", a martelé l'ancien chef de l'Etat, en enfonçant le clou : "c'est le mensonge, c'est le déni, c'est l'impuissance qui ont été sanctionnés".

"Nous lutterons contre l'assistanat". Nicolas Sarkozy s'est d'ores et déjà projeté dans l'après départementales. "Nous allons d'abord mettre en œuvre nos engagements de campagne, seul moyen de redonner du crédit à la parole politique", a-t-il promis. "Nous mettrons fin aux dépenses publiques inutiles, nous maîtriserons les impôts, nous lutterons contre l'assistanat". Le président de l'UMP a aussi insisté sur "l'unité" de sa "famille politique", sa "priorité depuis plusieurs mois". "La victoire de ce soir revient à tous ceux qui ont fait le choix du collectif. Que tous en soient sincèrement remerciés", a-t-il déclaré. "Une nouvelle étape s'ouvre", a affirmé Nicolas Sarkozy, avant de répéter une phrase déjà prononcée : "l'alternance est en marche, rien ne l'arrêtera".

>> LIRE AUSSI - Élections départementales 2015 : ce qu'il faut savoir sur le second tour

>> LIRE AUSSI - Départementales 2015 : découvrez tous les résultats

>> VIDÉO - A quoi ressemble le quotidien d’un conseiller départemental ?