Sarkozy sur les vols en jet : "je n’ai rien à me reprocher"

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Le patron de l'UMP refuse de s'expliquer, mais crie au complot des médias

L’INFO. La justice s'intéresse au président de l’UMP. Trois vols en jet privé effectués par l'ancien président de la République, en 2012 et 2013, font en effet l'objet d'une enquête des juges du pôle financier de Paris. Des voyages qui intéressent les enquêteurs parce qu'ils ont été payés par Lov Group, la société de Stéphane Courbit, un ami de Nicolas Sarkozy. Ce dernier s’est expliqué sur ce sujet, jeudi, au micro d’Europe 1.

>> LIRE AUSSI - La justice enquête sur les voyages en jet privé de Sarkozy

"C'est formidable comme les médias n'ont pas de mémoire.." "Je vais cet après-midi prendre le train pour aller à Chalon-sur-Saône. J’espère que le président de la SNCF ne sera pas mis en examen", a d’abord ironisé l’ancien chef de l’Etat. "Je n’ai pas l’intention de me livrer à quelques explications que ce soit car vous n’êtes pas un juge et, à ma connaissance, je n’ai rien à me reprocher", a-t-il déclaré, avant de critiquer le traitement médiatique dont il est la cible : "c'est formidable comme les médias n'ont pas de mémoire... Pendant des mois et des mois, vous avez parlé de l'affaire Bettencourt. Quand j’ai eu un non-lieu, cela fait 2 minutes un matin. Dans une République, les médias ont une responsabilité : réfléchir avant d’accuser et respecter la présomption d’innocence".

>> Retrouvez l'intégralité de l'entretien en vidéo :



Sarkozy : "Si on ne peut pas convaincre sa...par Europe1fr