Sarkozy soutient les musulmans

  • A
  • A
Sarkozy soutient les musulmans
@ Reuters
Partagez sur :

Il a assuré mardi qu’il ne pouvait "laisser stigmatiser les citoyens français musulmans".

Nicolas Sarkozy était en déplacement mardi au cimetière d’Arras. Il s’est rendu au carré musulman de Notre-Dame-de-lorette, profané à plusieurs reprises. Dans ce lieu symbolique, où reposent 550 soldats musulmans tombés lors de la bataille de Notre-Dame de Lorette, d'octobre 1914 à octobre1915, le chef de l’Etat a défendu la liberté de culte lors d’un hommage aux anciens combattants musulmans.

"Profanateurs imbéciles"

"L'islam est aujourd'hui la religion de nombreux Français. Et notre pays, pour avoir connu non seulement les guerres de religion mais aussi les luttes fratricides d'un anticléricalisme d'Etat, ne peut laisser stigmatiser les citoyens français musulmans", a déclaré le président de la République. "Je ne laisserai personne entraîner notre pays sur la voie de ces régressions. La liberté de conscience et la liberté de culte sont des libertés fondamentales garanties par notre Constitution, tout comme la laïcité qui est la condition à la fois de leur libre exercice et de l'autonomie de l'Etat". Au cours d’un discours prononcé dans un froid glaçant, Nicolas Sarkozy a également dénoncé le "geste innommable" des "profanateurs lâches et imbéciles".

Quelques heures après la publication du rapport de la mission parlementaire préconisant l'interdiction du port du voile intégral dans les services publics, transports compris, le chef de l’Etat a ainsité sur "la dignité irréductible de la personne et l'égalité absolue entre les hommes et les femmes".

Ce discours intervenait au moment où de nombreux musulmans de France s’estiment stigmatisés par le débat sur l’identité nationale, lancé par Eric besson, le ministre de l’Immigration.