Sarkozy : son retour, une "fatalité"

  • A
  • A
Sarkozy : son retour, une "fatalité"
@ Reuters
Partagez sur :

SA DERNIÈRE PETITE PHRASE - Selon Le Point, l’ex-hôte de l’Elysée s’est à nouveau confié sur son avenir politique.

"Cette année 2013 a été celle des cartes postales", glissait Brice Hortefeux fin novembre à propos des multiples sorties en aparté de son mentor Nicolas Sarkozy. Avant les Fêtes, l’ex-chef de l’État a visiblement d’envoyer une dernière "missive" sous la forme d’une petite sortie rapportée par Le Pointde cette semaine : "La question n'est pas de savoir si je veux ou ne veux pas revenir. Je ne peux pas ne pas revenir. Je n'ai pas le choix. C'est une fatalité. Une fatalité", a lâché Nicolas Sarkozy.

Le vrai retour, c’est pour quand ? Pas pour 2013 ni pour 2014, où il s’agira plutôt d’une amorce de retour, selon les informations recueillies par Europe 1. Pour l’entourage de Nicolas Sarkozy, il est encore trop tôt. Sauf, évidemment, si les élections européennes signent le naufrage du PS et de l’UMP, au profit d’une forte poussée du Front national. Auquel cas, l'ancien chef de l'Etat n’hésitera pas à sortir du bois pour de bon, en s’adressant aux Français, au nom d’un certain idéal européen.

sur le même sujet

PHOTO - Hollande et Sarkozy ensemble à Soccer City
INFO E1 - En 2014, Sarkozy va (commencer à) sortir du bois
L'INFO POL - Quand la majorité veut s'inspirer de... Sarkozy