Sarkozy s'invite à La Courneuve

  • A
  • A
Sarkozy s'invite à La Courneuve
@ MAX PPP
Partagez sur :

Une visite surprise dans la cité du 93 où le chef de l’Etat avait employé le mot "kärcher" en 2005.

La visite a débuté vers 21 heures et a duré près de trois heures. Nicolas Sarkozy s’est rendu, mercredi soir, dans le département de la Seine-Saint-Denis. Il a notamment fait un détour par la cité des 4.000, à La Courneuve. En l'absence de journalistes présents sur place, le seul récit disponible de ce déplacement présidentiel surprise est celui fait par l'Elysée, qui aurait programmé ce rendez-vous en début de semaine, selon les informations recueillies par Europe 1.

C’est à La Courneuve qu’en 2005, celui qui était alors ministre de l’Intérieur avait déclenché une polémique en promettant de nettoyer le quartier au "kärcher" après la mort d’un petit garçon.

Le terme"kärcher" avait choqué :









Cette visite n'avait pas été annoncée officiellement. Même le maire de La Courneuve, le communiste Gilles Poux, n'était pas au courant. "Je sortais de mon conseil municipal à 11h20 et quand je suis passé devant le commissariat, j’ai vu plein de véhicules. Donc je me suis arrêté pour demander à un policier ce qu’il se passait et on m’a dit que le président de la République était là", a-t-il raconté sur Europe 1. D'après le discours qu'il a pu entendre, le chef de l'Etat serait venu "conforter le travail des policiers".

A Tremblay-en-France, le président de la République a aussi discuté avec des conducteurs de bus qui avaient exercé leur droit de retrait après des incidents violents. Il s’est également rendu à Saint-Denis, à la gare SNCF.

Pour ce déplacement, le chef de l’Etat était accompagné du ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, du préfet de police, Michel Gaudin, du directeur général de la police nationale, Frédéric Péchenard, et du préfet de Seine-Saint-Denis, Christian Lambert.