Sarkozy retrouve Royal sur sa route

  • A
  • A
Sarkozy retrouve Royal sur sa route
@ REUTERS
Partagez sur :

La présidente de Poitou-Charentes a rencontré Nicolas Sarkozy en déplacement en Charente.

Ségolène Royal, assise au premier rang et qui écoute attentivement Nicolas Sarkozy annoncer des mesures pour faire face à la sécheresse, c'est l'image que l'on retiendra de la visite du chef de l'Etat en Poitou-Charentes. La présidente de la région s'est invitée à ce déplacement de son ancien rival, où pourtant elle n'avait pas été conviée...

Après une poignée de mains courtoise, où le chef de l'Etat a lancé à son adversaire : "très heureux de vous retrouver", sans provoquer de réaction, tous sont entrés dans la salle, où Ségolène Royal a essuyé quelques sifflets mêlés d'applaudissements.

Des échanges caustiques entre les deux challengers de 2007 :

Ségolène Royal a donc pris place au premier rang, quand soudain, Nicolas Sarkozy lui a donné la parole. "Mme Royal, est-ce que vous souhaitez prendre la parole ?", a-t-il lancé, soulevant des huées dans la salle omnisports de La Rochefoucauld. "Non, non", a protesté le chef de l'Etat, avant de s'adresser à son adversaire : "si moi, j’étais dans une situation inverse, je suis certain qu’avec votre tolérance bien connue vous me donneriez la parole aussi", a-t-il lancé dans un sourire.

"Je suis venue ici sans forcer la porte"

A la fin de la réunion, Ségolène Royal ne s'est pas montrée dupe de la subite courtoisie présidentielle. "Je suis venue ici sans forcer la porte. Je pense qu’il y avait quelques militants de l’UMP dans la salle. Nous n’avons pas eu un quota pour faire venir des militants socialistes. Mais je crois que ce n’était pas le lieu, d’ailleurs je pense que les huées sont déplacées", a-t-elle déclaré, interrogée par Europe 1.

Les deux ex de la présidentielle de 2007 se sont ensuite quittés, avec ce petit mot quand même de Nicolas Sarkozy : "C'est toujours un plaisir de voir Mme Royal".

> Retrouvez notre dossier spécial "sécheresse" en cliquant ici.