Sarkozy recadre Jouanno

  • A
  • A
Sarkozy recadre Jouanno
@ REUTERS
Partagez sur :

La secrétaire d'Etat avait vivement contesté le recul du gouvernement sur la taxe carbone.

Nicolas Sarkozy a indiqué vendredi à Bruxelles qu'il n'avait "pas apprécié" les propos de sa secrétaire d'Etat à l'Écologie Chantal Jouanno regrettant le report de la taxe carbone en France.

Les ministres "ont à faire leur travail"

"Les ministres n'ont pas à être désespérés, ils ont à faire leur travail. Il y a une stratégie qui a été fixée par François Fillon et par moi-même, que chacun s'y tienne", a-t-il ajouté.

Chantal Jouanno, qui n'accepte pas le report sine die de la taxe carbone, accusait notamment le patronat français d'avoir manoeuvré pour repousser la mise en oeuvre de cet impôt.

Convoquée par Guéant

Selon lepoint.fr, Claude Guéant a également convoqué jeudi soir la secrétaire d'État à l'Écologie. D'après les informations obtenues par le site, le secrétaire général de l'Elysée se serait exclamé face à elle : "Arrêtez ça tout de suite, vous faites beaucoup de mal au président !". Chantal Jouanno se serait alors trouvée "sonnée" et aurait présenté ses excuses.

En outre, lepoint.fr ajoute que Claude Guéant n'aurait pas "digéré" des propos de Chantal Jouanno, martelant qu'elle "ne céderait pas à la petite musique qui vient dire que l'écologie, 'ça commence à bien faire' ". La secrétaire d'État à l'Écologie faisait ainsi allusion à une phrase de Nicolas Sarkozy prononcée au Salon de l'agriculture, affirmant que "ces questions d'environnement (...), ça commence à bien faire".