Sarkozy prêt à être "constructif" si Hollande retient ses propositions

  • A
  • A
Sarkozy prêt à être "constructif" si Hollande retient ses propositions
Partagez sur :

L'ancien président Nicolas Sarkozy a assuré dimanche qu'il était prêt à être "constructif" si son successeur François Hollande "retient des mesures" qu'il propose pour "garantir la sécurité des Français".

L'ancien président Nicolas Sarkozy a assuré dimanche qu'il était prêt à être "constructif" si son successeur François Hollande "retient des mesures" qu'il propose pour "garantir la sécurité des Français". "Si le président retient des mesures que nous proposons, qui garantiront la sécurité des Français, alors naturellement, notre devoir, c'est d'être constructifs, de les voter et de les adopter", a déclaré le président des Républicains sur TF1. "Nous sommes dans une période de guerre qui va durer longtemps et il faut que nous adaptions notre dispositif de sécurité et notre politique étrangère à la situation exceptionnelle", a poursuivi Nicolas Sarkozy.

Mettre en résidence surveillée les personnes avec fiches S. Nicolas Sarkozy a également demandé que toutes les personnes inscrites au fichier S (signalées comme radicalisées) soient "mises en résidence surveillée" chez elles avec "bracelet électronique". "Il faut renforcer de façon drastique notre politique de sécurité intérieure. Il y a 11.500 personnes sur le fichier S, je propose de réfléchir à leur mise en résidence surveillée, chez eux, avec bracelet électronique", a affirmé l'ex-chef de l'Etat.

Une série de propositions à Hollande. Il a rappelé avoir "parlé longuement avec François Hollande", qui l'a reçu à l'Elysée dimanche matin, et lui avoir "fait des propositions". Parmi ces propositions, le placement en résidence surveillée des personnes qui font l'objet d'une fiche S, la création de centres de déradicalisation, mais aussi l'idée de considérer comme djihadiste "toute personne convaincue de consulter des sites djihadistes" ou encore d'expulser les imams radicaux.