Sarkozy prend la main sur le dossier "sécurité"

  • A
  • A
Sarkozy prend la main sur le dossier "sécurité"
Partagez sur :

Le président s’est invité à la réunion organisée au ministère de l’Intérieur et a demandé une "mobilisation totale" pour la sécurité.

Nicolas Sarkozy avait reconnu, avant l’été, que les chiffres de la délinquance n’étaient pas bons et avait demandé au gouvernement de préparer un plan de prévention de la délinquance et d’aide aux victimes pour le mois de septembre. Pour cette rentrée, le chef de l’Etat a visiblement repris en main ce dossier.

Mercredi, le président s’est invité à la réunion organisée place Beauvau et a demandé aux forces de l'ordre une "mobilisation totale pour la sécurité des Français".

Lors de ce bilan sur la sécurité, le chef de l'Etat en a profité pour égratigner le Parti socialiste :

La présence de Nicolas Sarkozy lors de cette réunion, organisée par le ministre de l’Intérieur, n’avait pas été annoncée dans un premier temps. C’est en fait Brice Hortefeux qui a interrompu le rendez-vous pour aller chercher le président à l'Elysée, situé tout à côté de la place Beauvau. Ils sont ensuite revenus ensemble au ministère de l'Intérieur où Nicolas Sarkozy a clos la réunion en s’adressant directement aux directeurs de la police et de la gendarmerie. "Brice [Hortefeux] a toute ma confiance et vous verrez que dans les prochains mois les résultats seront au rendez-vous",a insisté Nicolas Sarkozy.

> L'Elysée s'attaque aux mauvais chiffres de la délinquance