Sarkozy mobilise ses troupes

  • A
  • A
Sarkozy mobilise ses troupes
@ REUTERS
Partagez sur :

Les parlementaires sont sortis revigorés de leur réunion avec le chef de l'Etat.

Une semaine après avoir officiellement annoncé sa candidature, Nicolas Sarkozy a rencontré mercredi les parlementaires UMP dans une salle proche du 15e arrondissement de Paris, non loin de son QG de campagne. Le président-candidat a appelé les parlementaires de la majorité à se mobiliser derrière lui, relayer ses messages et porter le fer contre le candidat socialiste. "Il a fait comprendre qu'Hollande esquivait le combat et que lui y allait !", confie au micro d'Europe 1 le député UMP Jean-François Lamour.

De leur propre aveu, les parlementaires sont ressortis de la séance de "coaching" présidentiel "revigorés". "La campagne est bonne. On voit ce qui était prévu quand Nicolas Sarkozy entre en campagne, ça dépote", a déclaré le député de Paris Bernard Debré. "Je suis arrivé confiant, je suis sorti encore plus confiant", a-t-il ajouté.

"C'est tout sauf 'chronique d'une défaite annoncée'

"C'est tout sauf 'chronique d'une défaite annoncée', a résumé le député de la Drôme Hervé Mariton. "On retrouve les grands moments de la campagne de 2007", s'est enflammé son collègue du Nord, Marc-Philippe Daubresse, "ceux qui connaissent Sarkozy comme nous savent que quand il est en campagne, il est quasiment imbattable".

Malgré le frémissement observé par certains instituts, les proches de Nicolas Sarkozy se sont gardés de tirer la moindre leçon des derniers sondages, qui continuent à donner gagnant François Hollande. "Les sondages, quand ils sont bons, ça rend idiot, et quand ils sont mauvais, ça rend dépressif", a tranché la députée de Meurthe-et-Moselle, Valérie Rosso-Debord.