Sarkozy, Juppé et Fillon, 8 minutes d'unité

  • A
  • A
Sarkozy, Juppé et Fillon, 8 minutes d'unité
Partagez sur :

Malgré les rivalités plus que jamais aiguisées, les ténors du parti Les Républicains ont posé ensemble, samedi, à La Baule.

La photo a bien eu lieu, mais l'unité était surtout de façade. Pendant huit petites minutes, Nicolas Sarkozy, François Fillon et Alain Juppé ont tenté d'afficher leur "unité", marquée par une furtive photo de famille, samedi à La Baule lors des universités d'été de la fédération locale des Républicains. "Ce qui aurait été invraisemblable, c'est que nous (Juppé, Fillon et Sarkozy) ne soyons pas sur une même tribune", a déclaré l'ancien président en prélude son discours. 

Un train à prendre. Alain Juppé et François Fillon, présents dès le matin, se sont assis cinq minutes sur l'estrade autour du président du parti, puis se sont éclipsés avant son discours. Nicolas Sarkozy, qui était dans la matinée à une fête départementale des Républicains dans le Doubs, n'a pas non plus assisté à leurs discours.  "Je voudrais excuser le départ d'Alain Juppé et de François Fillon, qui prenaient le train à 16h30", a lancé l'ancien président, avec un malin plaisir, au début de son allocution.

Mais la photo de famille n'a pas caché les rivalités plus aiguisées que jamais à quelques mois des primaires. "Les primaires auront lieu en octobre, pas d'impatience. Comme si certains essayaient de compenser un déficit de notoriété !", a persiflé le patron des Républicains.