Sarkozy hué par un organisme juif suisse ?

  • A
  • A
Sarkozy hué par un organisme juif suisse ?
Les organisateurs de l'évènement démentent formellement la version donnée dans les médias.@ MAXPPP
Partagez sur :

Les organisateurs de l'évènement démentent formellement la version donnée dans les médias.

30.01-sarkozy

Qui dit vrai ? Des médias suisses et français affirment que Nicolas Sarkozy aurait été hué lors d'une intervention dans un gala à Genève, mais les organisateurs de l'évènement démentent formellement.

L'ancien chef de l'Etat a été hué à Genève lors le gala du Karen Hayessod, un organisme de collecte de fonds pour Israël, assure ainsi le site du Nouvel Observateur. Des informations également données par le quotidien suisse Le Matin, deux jours plus tôt, qui dit l'avoir lu dans plusieurs médias israéliens.

Sarkozy "a eu droit à une standing ovation"

Selon ces sites d'informations, français, suisses et israéliens, l'ancien président de la République s'est "livré à une attaque en règle du gouvernement israélien - devant "450 membres de la communauté juive suisse triés sur le volet" - accusé d''enfermer l'Etat hébreu dans les murailles de Jéricho'". "La diaspora juive et la communauté internationale doivent faire pression sur Israël pour l'obliger à reprendre les négociations avec les Palestiniens, a-t-il également expliqué en substance. Des propos qui auraient suscité de vives réactions parmi l'assistance qui aurait alors "bruyamment manifesté son mécontentement".

"Faux", répond-t-on du côté de l'organisme. "Non seulement le discours de Nicolas Sarkozy a été applaudi, mais en plus, l'ancien président a eu droit à une "standing ovation" lors de son départ", confie un membre du comité du Karen Hayessod, interrogé par Europe1.fr. Ce dernier précise que "la durée d'intervention de l'ancien chef de l'Etat a été respectée" et qu'"il n'a pas quitté le gala plus tôt que prévu".

Même son de cloche du côté de l'entourage de Nicolas Sarkozy. "C’est 100% bidon. Il ne s’est pas fait huer, bien au contraire, les gens se sont levés à la fin. Une personne mal intentionnée a du dire ça à la presse israélienne et cela a été repris partout même si c’est complètement faux", a-t-on confié.

"Il n'a pas été payé 150.000 euros"

Enfin, ce membre de l'organisme de collecte de fonds pour Israël dément le montant du cachet touché par Nicolas Sarkozy. "Non, il n' pas été payé 150.000 euros, comme cela est affirmé dans certains médias". En revanche, il s'est refusé à communiquer le véritable montant versé à l'ancien président français.

Par ailleurs, la porte-parole de la milliardaire  Lily Safra dément formellement que cette dernière a payé le cachet versé à Nicolas Sarkozy, contrairement à ce qui a pu être lu. "En tant que porte-parole de Madame Safra, nous confirmons que Madame Safra n'a versé aucun montant monétaire pour l'intervention de l'ancien président français lors d’un événement de l’organisation Keren Hayessod. Cette information est entièrement fausse et sans aucun fondement", a-t-on confié à Europe1.fr.