Sarkozy-Hollande : duel à distance

  • A
  • A
Sarkozy-Hollande : duel à distance
Nicolas Sarkozy s'est rendu en Guyane pour présenté ses voeux à l'Outre-Mer. L'occasion d'adresser quelquers piques à François Hollande.@ Reuters
Partagez sur :

En visite en Guyane, le chef de l'Etat n'a pas oublié d'adresser quelques piques à son adversaire socialiste.

Une semaine après François Hollande, Nicolas Sarkozy a passé le week-end en Guyane. L'occasion pour le chef de l'Etat de présenter ses voeux à l'Outre-mer et de poursuivre son duel à distance avec son rival socialiste, au moment même où ce dernier livrait dimanche au Bourget son premier grand meeting de campagne.

Sans jamais le nommer, le président de la République ne s'est pas privé dimanche pour égratigner François Hollande durant son discours prononcé à Cayenne. A plusieurs reprises, il a ainsi a taclé le candidat socialiste. "N'écoutez pas ceux qui voudraient instrumentaliser les peurs en agitant un prétendu largage", a lancé Nicolas Sarkozy. Une réponse à François Hollande qui avait accusé l'Etat d'abandonner l'Outre-mer à ses difficultés.

"Il ne faut pas plaisanter avec ça"

Nicolas Sarkozy a aussi reproché à François Hollande d'avoir fait rimer "développement endogène" et "développement indigène" pour mieux critiquer la politique économique du gouvernement en Outre-mer. "Faire confiance, c'est croire à vos capacités de développement économique endogène. J'ai vu que le mot avait donné lieu à un jeu de mot. Il ne faut pas plaisanter avec ça", a insisté le chef de l'Etat.

Le Président de la République a enfin laissé entendre que son rival n'avait pas de vrai projet pour l'outre-mer. "On ne peut pas avoir confiance en quelqu'un qui dirait toujours oui parce que ça cacherait quelque chose". Et le chef de l'Etat de conclure : lLe moment où on venait simplement faire un clin d'oeil à l'Outre-mer, sans prendre d'engagement précis est révolu".