Sarkozy : face à la crise, "il faut tout revoir"

  • A
  • A
Sarkozy : face à la crise, "il faut tout revoir"
Partagez sur :

Le discours de Nicolas Sarkozy au sommet de l’OIT à Genève a été très virulent à l’égard du capitalisme financier.

Lula et Sarkozy, même combat ? Deux heures après le discours du chef de l’Etat brésilien, le président français a lui aussi dénoncé le capitalisme financier lors d'un mini-sommet sur l'emploi, organisé par l'Organisation internationale du travail (OIT), à Genève.

Nicolas Sarkozy a affirmé, face à la crise économique, il fallait "tout revoir", de façon à "reconstruire un système financier" tourné vers les entrepreneurs et non plus les spéculateurs. "Le monde ne peut pas être gouverné que par la seule loi de l’offre et de la demande", a-t-il lancé également.

Le président du syndicat CFTC Jacques Voisin s'est déclaré "assez sceptique" sur l'application des engagements pris lundi par Nicolas Sarkozy tandis que la CFDT a souhaité que la France "passe des discours aux actes".

Le discours a été très applaudi par Philippe Seguin, le représentant de la France à l’OIT depuis 2002. De quoi peut-être alimenter de nouvelles rumeurs à quelques jours d’un remaniement ministériel.