Sarkozy exige l'arrêt de la colonisation en Cisjordanie

  • A
  • A
Sarkozy exige l'arrêt de la colonisation en Cisjordanie
Partagez sur :

Lors d'une visite à Paris, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a continué de refuser cette éventualité.

Le président français Nicolas Sarkozy a joint mercredi sa voix à celle de Barack Obama pour exiger de Benjamin Netanyahou, en visite à Paris, un "gel total" de la colonisation en Cisjordanie, ce que le Premier ministre israélien de droite continue de refuser. Nicolas Sarkozy "a appelé Israël à prendre, sans attendre, toutes les mesures possibles pour encourager la confiance" avec les Palestiniens a indiqué la présidence après une entretien de plus d'une heure entre les deux hommes, au Palais de l'Elysée.

Déjà soumis à de fortes pressions de l'administration américaine sur ce dossier, Benjamin Netanyahou a tenté de minimiser la position française. "Ce n'est pas nouveau, c'est un rappel de position qu'il [Nicolas Sarkozy] a déjà prise dans le passé", a-t-il déclaré aux journalistes. Le Premier ministre israélien a campé sur ses positions : "Les Israéliens qui vivent dans ces colonies ont besoin de vivre décemment", a-t-il expliqué. Le gouvernement israélien entend donc poursuivre la construction dans les colonies existantes sous motif "d'expansion naturelle", compte tenu de leur démographie.

Benjamin Netanyahou effectue sa première tournée européenne depuis son retour au pouvoir en avril. Cette visite à l'Elysée était sa première prise de contact avec les autorités françaises qui ont toujours l'ambition de peser sur le processus de paix au Proche-Orient.