Sarkozy exclut tout accord avec le FN

  • A
  • A
Sarkozy exclut tout accord avec le FN
Nicolas Sarkozy ne veut pas d'accords avec le Front national aux cantonales, sous peine de sanctions.@ Maxppp
Partagez sur :

Le président de la République ne veut pas d'accords aux cantonales, sous peine de sanctions.

"Il n’y aura pas d’accords avec le Front national et on maintiendra nos candidats partout où ils pourront se maintenir", a assuré Nicolas Sarkozy, jeudi lors d'un déjeuner avec l'équipe dirigeante de l'UMP, révèle LeParisien.fr. "On virera ceux qui appellent à voter FN !", aurait également menacé le chef de l'Etat, évoquant les cantons où l'UMP n'accéderait pas au second tour.

Cependant, il ne se serait pas prononcé en faveur d'un front républicain en faveur du Parti socialiste. Il aurait, toujours selon le site du quotidien, critiqué le président du Sénat Gérard Larcher, ainsi que Nathalie Kosciusko-Morizet, qui ont tous deux appelé récemment à voter pour la gauche en cas de second tour FN/PS aux cantonales. "Ce sont des initiatives personnelles", a -t-il lancé, "elles n'engagent que leurs auteurs et ceux qui veulent sauver leur peau", a-t-il ajouté.

"Il faut d'abord tout faire pour éliminer le Front national (...) On verra, après le premier tour ! Mais on ne va pas commencer à appeler à voter pour la gauche!", a dit le président, d'après plusieurs cadres présents.