Sarkozy et le trafic d’influence : "des élucubrations" pour Apparu

  • A
  • A
Sarkozy et le trafic d’influence : "des élucubrations" pour Apparu
@ EUROPE 1
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Le député de la Marne estime que les accusations portées à l’encontre de l’ancien président ne tiennent pas.

Nicolas Sarkozy et deux de ses anciens ministres ont été placés sur écoutes téléphoniques, a révélé vendredi Le Monde. En analysant les enregistrements, les enquêteurs auraient mis à jour un trafic d'influence. Benoist Apparu, député UMP de la Marne joint vendredi par Europe 1, "trouve assez fascinant, pour ne pas dire plus, que l’on écoute un ancien président de la République, qui plus est dans le cadre d’une écoute entre un client et son avocat, ce qui est totalement interdit."

Interrogé sur le fond de l’affaire, l’ancien ministre du Logement du gouvernement Fillon estime que "pour l’instant, on en est au stade des élucubrations. Si je comprends bien, monsieur Sarkozy a passé une semaine de vacances à Monaco, et parce qu’il a passé une semaine de vacances à Monaco, il a aidé quelqu’un à avoir un poste à Monaco. C’est pour le moins tenu comme élément probant indiquant qu’il y a trafic d’influence."

sur le même sujet, sujet,

L'INFO - Sarkozy sur écoute : une nouvelle affaire en six actes

ENQUÊTE - Des perquisitions chez l'avocat de Sarkozy et un haut magistrat

LA DÉCISION - Bettencourt : la Cour de cassation se prononcera le 11 mars

JUSTICE - Sarkozy : les regrets des juges de l'affaire Bettencourt

DECRYPTAGE - Que reste-t-il de l'affaire Bettencourt ?