Sarkozy est sorti de l'hôpital

  • A
  • A
Sarkozy est sorti de l'hôpital
Partagez sur :

Le malaise du chef de l'Etat n'a "aucune cause ni conséquence" cardiologique, selon l'Elysée. Nicolas Sarkozy va cependant prendre quelques jours de repos.

La scène a été filmée sous tous les angles par les journalistes qui attendaient devantl'hôpital militaire du Val-de-Grâce. Nicolas Sarkozy est sorti à pied de l'établissement lundi, vers 11 heures, avant de s'engouffrer dans une voiture officielle direction sa résidence de la Lanterne à Versailles. Il était notamment accompagné de son épouse, Carla Bruni-Sarkozy. Le chef de l'Etat avait été admis dans cet établissement dimanche.

Nicolas Sarkozy aurait été victime d'un "malaise lipothymique d'effort soutenu par grande chaleur et sans perte de connaissance, dans un contexte de fatigue liée à une charge de travail importante", selon l'Elysée. Cet incident n'a eu aucune cause ni conséquence "cardiologique, neurologique ou métabolique", insiste l'Elysée. Un malaise lipothymique est en quelque sorte un malaise vagal "avorté" puisqu'il ne va pas jusqu'à la perte de connaissance.

Consultez le bulletin de santé transmis par l'Elysée.

Comment ce diagnostic "rassurant" a été fait ? Les explications de François Carré, cardiologue du sport au CHU de Rennes avec Anne Le Gall :



Le président était parti dimanche midi, en pleine chaleur pour un jogging près de la résidence officielle de la Lanterne, à Versailles. "Il courait avec une certaine difficulté", raconte le journaliste Piotr Mojinski sur place :



L'Elysée avait publié le 3 juillet un bulletin de santé de Nicolas Sarkozy indiquant qu'il avait subi des examens cardio-vasculaires et sanguins qui "se sont révélés normaux".

> Le chef de l'Etat va prendre quelques jours de repos

> Le monde politique souhaite un prompt rétablissement au président

> Balkany : "à 54 ans, il faut être raisonnable"