Sarkozy éprouve "un très grand bonheur"

  • A
  • A
Sarkozy éprouve "un très grand bonheur"
@ REUTERS
Partagez sur :

Le chef de l'Etat a commenté jeudi pour la première fois la naissance de sa fille.

"Elles vont bien !" ce sont les premiers mots publics de Nicolas Sarkozy à propos de l'accouchement, mercredi soir, de Carla Bruni. Le couple présidentiel a donné naissance à une petite fille, dont le prénom n'a pas encore été dévoilé. "On va laisser à la maman le plaisir de le dire", a précisé Nicolas Sarkozy lors d'une visite en Mayenne jeudi. A l'issue d'une allocution devant les salariés d'un centre de tri de déchets à Changé, où il a reçu des cadeaux, le président a évoqué "un très grand bonheur". "Tous les parents ici peuvent comprendre notre joie très profonde". 

"Une joie d'autant plus profonde qu'elle est privée" :

L'entourage du couple présidentiel n'a pas manqué de saluer l'événement.Pal Sarkozy, le père du président, s'est dit "ravi d'avoir un 14e petit-enfant" sur BFMTV. "Carla se porte bien. Elle est un peu fatiguée mais c'est tout à fait normal", a-t-il confié.

Pour Nadine Morano, Nicolas Sarkozy "assumera sa fonction de chef de l'Etat avec dans son cœur et dans son état d'esprit des étoiles de bonheur et de sérénité en plus". La ministre chargée de l'Apprentissage, interrogée mercredi par Europe 1, s'estime "très heureuse pour eux" et assure que "cette petite fille viendra enrichir cette belle famille".

Pour elle, cet enfant leur apportera "beaucoup de joie" :

Pour Gérard Longuet, ministre de la Défense interrogé sur iTélé, la naissance de cet enfant est une bonne nouvelle pour la France : "un président bien dans sa peau, bien dans sa tête, bien dans sa vie, c'est un cadeau pour notre pays, une chance pour la majorité en tout cas".

"Un événement heureux, point barre"

Quant à Isabelle Balkany, première adjointe à Levallois-Perret et proche du couple présidentiel, elle se réjouit sur RTL de l'arrivée d'une fille dans la famille Bruni-Sarkozy. "Après des garçons, c'est plutôt sympa. C'est un événement heureux, familial et privé, comme dans toutes les familles de France". Avant de conclure, pour couper court aux questions des journalistes : "point barre".

Beaucoup de retenue également du côté de l'opposition. Le député socialiste Jérôme Cahuzac, pour qui "il n'y a rien de plus formidable dans un couple que d'accueillir un enfant", a toutefois espéré sur Canal + que Nicolas Sarkozy ne ferait pas de son enfant "un argument politique".