Sarkozy au Qatar avant Hollande

  • A
  • A
Sarkozy au Qatar avant Hollande
Nicolas Sarkozy s'est rendu à plusieurs reprises au Qatar pendant et après son mandat.@ REUTERS
Partagez sur :

L’ex-président, et d’autres, se sont rendus dans l’émirat... avant la visite du chef de l’Etat, samedi.

François Hollande, qui se rendra samedi pour la première fois au Qatar, n’est pas, loin s’en faut, le premier politique français à fouler le sol du richissime émirat. Selon les informations d’Europe 1, son prédécesseur à l’Elysée, Nicolas Sarkozy, était encore à Doha la semaine passée. L’ancien chef de l’Etat a passé une nuit chez l’émir Hamad bin Khalifa al-Thani au coeur d’une visite de 48 heures.

Cinq années de rapprochement. Car le dirigeant qatarien, qui pourrait céder, dès la semaine prochaine, le pouvoir après 18 ans d’exercice, voulait, selon une source locale, remercier son hôte. Le quinquennat de Nicolas Sarkozy a en effet constitué cinq ans d’amitié et de coopération qui ont commencé par le rôle du Qatar dans la libération des infirmières bulgares en Libye. Cinq années, surtout, où beaucoup de politiques français, de droite comme de gauche, ont pris l’avion pour la Qatar.

Fillon, Boutih, Placé… Il y a trois semaines encore, au Forum de Doha, la délégation française était la plus nombreuse au Ritz-Carlton, qui accueillait l’événement. Et on pouvait aussi bien croiser François Fillon et Michèle Aliot-Marie que le socialiste Malek Boutih ou encore l’écologiste Jean-Vincent Placé. Tous veulent venir rencontrer un investisseur potentiel, quand le Qatar veut se construire un solide carnet d’adresses. "Quel que soit sa notoriété, un politique français est toujours reçu en haut lieu, explique à Europe 1 un homme d’affaires qatari.

Le cas Villepin. Et il y a même des personnalités politiques de premier plan qui travaillent étroitement avec le Qatar. Ainsi l’ancien Premier ministre Dominique de Villepin, aujourd’hui avocat d’affaires, a comme principal client le fonds souverain de l’Emirat.