Sans garanties sur la santé et l'environnement, le Tafta "ne pourra pas aboutir"

  • A
  • A
Sans garanties sur la santé et l'environnement, le Tafta "ne pourra pas aboutir"
@ MIGUEL MEDINA / AFP
Partagez sur :

Selon le Premier ministre, il n'y aura pas d'accord sur le traité de libre-échange transatlantique si la France n'obtient pas suffisamment de garanties sur la santé et l'environnement.

Manuel Valls a averti mardi que le projet de traité de libre-échange transatlantique (Tafta ou TTIP) "ne pourra pas aboutir" s'il ne garantit pas le maintien du "niveau d'exigence" de la France en matière de santé et d'environnement.

"Je veux être très clair : il ne pourra pas aboutir s'il n'apporte pas les garanties que le niveau d'exigence que nous avons en France pour la santé et l'environnement de nos concitoyens sera maintenu", a déclaré Manuel Valls mardi lors de son discours de clôture de la Conférence environnementale à Paris.

Avis partagé par Fekl et Macron. Le secrétaire d'Etat au Commerce extérieur Matthias Fekl, qui suit les négociations pour la France, avait jugé que la possibilité de conclure un accord "s'éloign(ait)", mardi matin sur RTL. "Il n'y a pas de frénésie ni française ni européenne à signer à n'importe quel prix, n'importe quoi", avait-t-il assuré. A Hanovre, en Allemagne, le ministre de l'Economie Emmanuel Macron a lui aussi plaidé pour un accord "complet, ambitieux, (qui) ne doit renier aucun de nos intérêts" et soit négocié "en parfaite transparence", ajoutant : "Nous n'avons pas d'urgence". Le TTIP vise à supprimer les barrières douanières et règlementaires entre les Etats-Unis et l'UE, mais rencontre une forte résistance dans la société civile qui critique son opacité, et l'impact qu'il pourrait avoir sur l'agriculture ou l'environnement.